Bibliographie

OUVRAGES GÉNÉRAUX :

– ARENDT, A. (). Condition de l’homme moderne.

– MORIN, E. (). Introduction à la pensée complexe.

 

EFFONDREMENT :

– ABRAM. D. (2013). Comment la terre s’est tue. Pour une écologie des sens. Paris : Éditions La Découverte.

– BONNEUIL, C., FRESSOZ, J-B. (2013). L’événement anthropocène. La terre, l’histoire et nous. Paris : Seuil.

– DIAMOND, J. (2006). Effondrement : comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie. Paris : Gallimard, “NRF essais”.

– DUPUY, J-P. (2002). Pour un catastrophisme éclairé : quand l’impossible est certain. Paris : Seuil.

– FOESSEL, M. (2012). Après la fin d’un monde. Critique de la raison apocalyptique. Paris : Seuil.

– HAFEISSA, H-S. (2014). La fin du monde et de l’humanité. Essai de généalogie du discours écologique. Paris : PUF.

– HAMILTON, C. (2013). Requiem pour l’espèce humaine. Paris : Presses de la Fondation nationale des sciences politiques.

– KEMPF, H. (2011). Pour sauver la planète, sortez du capitalisme. Paris : Paris : Éd. du Seuill.

– LOWENHAUPT TSING, A. (2017). Le champignon de la fin du monde. Sur la possibilité de vivre dans les ruines du capitalisme. Paris : Éditions de la Découverte.

– ROSA, H. (2013). Accélération : une critique sociale du temps, Paris : La Découverte.

– ROSA, H (2012). “Accélération et dépression. Réflexions sur le rapport au temps de notre époque”, Rhizome, n° 43, 2012, p. 4-13.

– SERVIGNE, P., STEVENS, R. (2015). Comment tout peut s’effondrer. Petit manuel de collapsologie à l’usage des générations présentes. Paris : Éditions du Seuil.

– SERVIGNE, P. titre dans la revue du Crieur (à ajouter)

– TAINTER, J.A. (2013). L’effondrement des sociétés complexes. Aube ; [Paris] : le Retour aux sources.

– VIVERET, P. (2012). Du bon usage de la fin d’un monde. Paris : Les Liens qui Libèrent.

– Jouzel, J. http://www.lejdd.fr/societe/rechauffement-climatique-pour-jean-jouzel-climatologue-nous-navons-que-trois-ans-pour-agir-3409817 (à compléter)

– WELZER, H. (2009). Les guerres du climat : pourquoi on tue au XXIe siècle. [Paris] : le Grand livre du mois.

 

NATURE :

– LARRÈRE, C., LARRÈRE, R. (1997). Du bon usage de la nature. Pour une philosophie de l’environnement. Paris : Aubier.

– LATOUR, B. (2004). Politiques de la nature. Comment faire entrer les sciences en démocratie. Paris :  La Découverte.

– SERRES, M. (1992). Le contrat naturel. Paris : Champs-Flammarion.

– SERRES, M. (2006). Récits d’humanisme. Paris : Le Pommier.

 

PENSÉE-PAYSAGE :

– BERQUE, A. (2016). La pensée paysagère. Paris : Éditions éoliennes.

– BERQUE, A. (2015). Écoumène. Introduction à l’étude des milieux humains. Paris : Éditions Belin.

– BENASAYAG, M. (2006). Connaître est agir. Paysages et situations. Paris : Éditions de La Découverte.

 

TECHNIQUE :

– ELLUL, J. ().

– LEROI GOURHAN, A. (1973). Milieu et techniques. Évolution et techniques. Paris : Éditions Albin Michel. (3/10/2017)

https://monoskop.org/images/0/00/Leroi-Gourhan_Andre_Milieu_et_techniques.pdf

 

TRANSITION :

– BIHOUIX, P.  (2014). L’Âge des Low tech. Vers une civilisation techniquement soutenable. Paris : Seuil.

– HOPKINS, R. (2010). Manuel de transition : de la dépendance au pétrole à la résilience locale. Montréal : Écosociété ; Escalquens.

– RIFKIN, J. La troisième révolution industrielle.

 

BIODIVERSITÉ :

CEBALLOS, G., EHRLICH, P. R., BARNOSKY, A. D., GARCIA, A., PRINGLE, R. M., PALMER, T. M. (19 Juin 2015). “Accelerated modern human–induced species losses: Entering the sixth mass extinction”. Science advances (Blog)

http://advances.sciencemag.org/content/1/5/e1400253

CEBALLOS, G., EHRLICH, DIRZO, R. (23 mai 2017). “Biological annihilation via the ongoing sixth mass extinction signaled by vertebrate population losses and declines”. PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of United States of America). http://www.pnas.org/content/114/30/E6089

– GARRIC, A. (10. 07. 2017). “La sixième extinction de masse des animaux s’accélère”. Le Monde (site).

http://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2017/07/10/la-sixieme-extinction-de-masse-des-animaux-s-accelere-de-maniere-dramatique_5158718_1652692.html

 

POLLUTION :

– CARSON, R. (1968). Printemps Silencieux. Paris :  Plon.

 

PÉTROLE :

– AUZANNEAU, M. “Pétrole : le calme avant la tempête, d’après l’Agence internationale de l’énergie”, Oil Man, 19 novembre 2014, http://petrole.blog.lemonde.fr/2014/11/19/petrole-le-calme-avant-la-tempete-dapres-lagence-internationale-de-lenergie/

– « Tout va bien – le Peak Oil est atteint, dit l’Agence internationale de l’énergie » écrit par le journaliste Mathieu Auzanneau FIG 10

http://petrole.blog.lemonde.fr/2010/11/18/tout-va-bien-le-peak-oil-est-atteint-dit-lagence-internationale-de-lenergie/

13 novembre 2010, par Matthieu Auzanneau

« Peak Oil : pourquoi le Pentagone est pessimiste [EXCLU] » Lire FIG 12

http://petrole.blog.lemonde.fr/2010/11/13/peak-oil-pourquoi-le-pentagone-est-pessimiste-exclu/

– « US Military Needs to Get Off Oil by 2040: Report » Mat McDermott (@matmcdermott)Business / Corporate Responsibility September 28, 2010

http://www.treehugger.com/corporate-responsibility/us-military-needs-to-get-off-oil-by-2040-report.html    FIG 13

– Jean-Marc Jancovici

 

DESIGN :

Ouvrages généraux sur le design :

– MOHOLY-NAGY, L. (1997). Peinture photographie, film et autres écrits sur la photographie. Nîmes : J. Chambon.

– MANZINI, E. Plastics and the Challenge of Quality. The world of materials and the material world.

http://www.changedesign.org/Resources/Manzini/Manuscripts/Plastics%20and%20the%20Challenge%20of%20Quality.pdf

– PAPANEK, V. (1974). Design pour un monde réel : écologie humaine et changement social. Paris : Mercure de France.

 

Design et effondrement :

– FRIEDMAN, Y. (2003). L’architecture de survie. Une philosophie de la pauvreté. Les Coiffards : Éditions de l’éclat.

– FRIEDMAN, Y. (2000). Utopies réalisables. Les Coiffards : Éditions de l’éclat.

http://campus.burg-halle.de/id-neuwerk/24-short-films-about-design/wp-content/uploads/sites/31/2014/05/design-research-now.pdf

 

Design et prospective :

– MENU, B. Design symbiotique. (21.09.2017).  http://www.echo-system.fr/files/le-design-symbiotique_v2.pdf

 

DESIGNERS DE RÉFÉRENCE :

– Ernesto Oroza : désobéissance technologique.

– Cyril Adoue : écologie industrielle.

 

FILMOGRAPHIE :

– Qu’est-ce qu’on attend,

– Demain

– KUROSAWA, A. (1975). Dersou Ouzala. 145 min

– Into the wild.

– Mad Max.